Transparence...

 

Bien que l'Espace des mondes polaires ne le précise pas, son musée réutilise une partie essentielle de l'œuvre muséographique de Pierre MARC (fondateur avec Paul-Émile VICTOR et réalisateur du premier musée français des pôles à Prémanon en 1988).

Témoin le plus spectaculaire de cet héritage : l'ours blanc du Grand Nord canadien dressé sur ses pattes postérieures que Pierre MARC a spécialement fait naturaliser en Norvège pour le musée de Prémanon, comme d'autres spécimens de la faune arctique (provenant de chasse légale autochtone).

Accès au site de l'Espace des mondes polaires